Un mois au régime sans Sucre

Un mois au régime sans Sucre

Je me suis lancée un défi, celui de limiter au maximum ma consommation de sucre, voire l’éliminer. Ce petit ennemi qu’on croise un peu partout dans nos aliments au quotidien.

Il y a trois ans, j’avalais deux à trois gros paquets de bonbons par jour, ce qui correspondrait facilement à plus d’un kilo de sucre. En plus de ça je mangeais des biscuits au petit déjeuner, au goûter, et à n’importe quel moment de la journée, et toutes sortes de confiseries qui en contenaient.

Pour tout vous dire, le sucre et moi c’est une très vieille histoire, j’en ai toujours mis partout, dans le pain, dans les sodas, même dans le couscous. Quand j’étais enfant je suçais des dizaines de morceaux de sucre en cachette, cela ne m’a jamais fait prendre du poids, j’ai la chance d’avoir une morphologie très mince.

A côté de ça, je ne mangeais pas grand chose, je n’avais pas beaucoup d’appétit, à peine si je finissais une tranches de pizza ou la moitié d’un panini, pas de légumes je n’ai jamais été fan, je mangeais des pâtes ou du riz exceptionnellement, et je continuais à me détruire l’organisme avec des produits pas très bénéfiques.

J’étais dans l’ignorance comme à mon avis pas mal de gens, j’étais persuadée que le seul inconvénient du sucre était la prise de poids, mais comme je n’étais pas concernée par ça, alors je ne me posais pas de question.

Mes habitudes basculent au printemps 2017, je rencontre la personne qui m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses, le bio, l’importance de bien manger, les bons produits, j’ai commencé petit à petit à m’y intéresser, à lire les étiquettes des informations nutritionnelles, ce qui était incompréhensible pour moi auparavant, je me suis mise à faire des recherches sur le sucre, et entre temps j’ai considérablement réduit ma consommation de bonbons et de toutes autres confiseries, mais j’étais encore une grande consommatrice de sucre, entre glaces, chocolat, sodas, yaourt sucré, et sucre blanc dans mes chocolats chauds et cafés…etc. J’étais donc loin d’être guérie.

Pour être honnête cela fait un moment que j’essaye d’éliminer le sucre de mon alimentation, il y a des jours où j’y arrive, d’autres un peu moins. J’avoue que ce n’est pas facile de ne pas être tentée par un dessert au restaurant, un ourson en guimauve, ou tout simplement un soda.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) la recommande une consommation maximale de 25 grammes par jour, ce qui équivaut à 6 cuillères à café. 25 grammes, pas si facile ! car du sucre on en trouve partout, même dans les aliments qu’on croyait être sains, le pain, les sauces tomates, les purs jus de fruits…

Pour prendre les choses en main, je me suis lancée un défi, un mois sans sucre, ça ne va pas être facile mais je vais tout de même essayer.

On est le 01 février 2019, mon défi commence aujourd’hui :

  • Petit dej : Bol de lait demi-écrémé et poudre de cacao « 100%”, et du muesli multi-céréales nature.
  • Déjeuner: Filet de colin d’Alaska, riz, 1/2 pomme et 1/2 banane
  • Goûter : un quart de morceau de chocolat, une tranche de pain, et du pur jus de raisin dilué dans un très grand verre d’eau. Juste pour le goût.
  • Dîner : Soupe aux potirons maison, des noix, un yaourt nature au miel et une pomme.

Jour 2 : 

  • Petit dej : Lait au cacao chaud, muesli multi-céréales nature.
  • Déjeuner : Mâche aux noix, raviolis végétariennes et une orange.
  • Goûter : Une banane, et un bol de lait au cacao chaud.
  • Dîner : Pâtes fraîches aux œufs, un steak haché et une pomme.

Jour 3 :

  • Petit dej : Lait au cacao chaud.
  • Déjeuner : Tielle sétoise, riz basmati, ½ orange, ½ pomme.
  • Goûter : 1/2 yaourt nature,1/2 banane, 40g de muesli bio nature, un filet de miel.
  • Dîner : Spaghetti, thon à la tomate, yaourt nature au miel, et un kiwi.

01 mars 2019 :

Voilà donc ce à quoi ressemblent mes repas depuis un mois maintenant. Il m’est bien sûr arrivé de boire un pur jus de fruit avec une forte teneur en sucre, ou un dessert au restaurant, tant que cela reste occasionnel ça me va parfaitement bien.

Résultats : 

  1. Silhouette beaucoup plus affinée, je n’ai pas mesuré mais je constate une réelle perte au niveau du ventre.
  2. Une peau beaucoup plus ferme.
  3. Un appétit de loup, je mange des grosses voir “très grosses” assiettes.
  4. Moins de fatigue et de l’énergie à revendre.
  5. Réelle découverte des goûts et des saveurs.
  6. Une envie de cuisiner, surtout des desserts pour pouvoir trouver des alternatives au sucre, comme la stévia ou la banane. Exemples avec ces deux recettes : Pancakes à la Banane Bio et Gâteau au chocolat Bio sans sucre et sans beurre.

25 septembre 2019 :

Aujourd’hui cela fait donc plusieurs mois « huit plus exactement » que j’ai adopté cette hygiène de vie plutôt saine, et je ne peux être que contente et fière de moi et de mes efforts puisque j’ai réussi à me déshabituer complètement du gout du sucre, je vis sans au quotidien, et ça ne me manque plus du tout.

Le but n’étant pas de me priver de quoi que ce soit, je m’octroie des petits plaisirs quand le cœur m’en dit, tant que l’exception ne devient pas la règle cela me convient. Je suis d’ailleurs en train d’engloutir un petit cookie au chocolat 😛 à coté de ça je peux ne pas du tout avoir envie de sucre durant plusieurs semaines voire un mois.

Cependant il me reste quand même des sacrés progrès à faire côté légumes, j’essaie de goûter parfois, mais ça ne passe toujours pas.

Arrêter le sucre est une de mes plus belles réussites, et si moi j’ai réussi, tout le monde réussira, à condition d’en avoir envie.

Mia

N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences ainsi que vos petites astuces pour freiner ou complètement arrêter la consommation du sucre 😉 

Cet article a 4 commentaires

  1. Super cet article Mia 🙂
    Moi aussi je songe à changer mon alimentation et me nourrir plus au moins sainement. Il faudrait trouver le temps de cuisiner pour éviter au maximum les sucres cachés dans les plats préparés.
    Après ce qui va etre compliqué pour moi, c’est ne pas manger un dessert au restaurant, ou encore boire mon café sans sucre le matin. Je vais avoir du mal à l’avaler …
    C’est vraiment une expérience à essayer, ça pourra me faire que du bien.

    1. Bonjour Caroline, désolée pour ma réponse tardive ^^
      Merci pour ton petit mot 😉
      J’espère que tu as pu commencer ton expérience et te libérer un peu de temps pour cuisiner. N’hésite pas à me faire un petit retour.
      Le tout, c’est de ne pas se priver et dormir frustré(e), il faut aller progressivement et trouver son équilibre.
      A très vite j’espère.
      Mia

Laisser un commentaire

Fermer le menu